Interview confinée de HeartCraft #8

A la rencontre de HeartCraft

Je continue à vous faire (re)découvrir des artistes en mode « Interviews confinées » si vous êtes passé(e) à côté, jeudi dernier il s’agissait de l’interview de David Selor.

Pour commencer cette nouvelle semaine de confinement, c’est au tour de HeartCraft, cet artiste de coeur(s). Vous avez certainement eu l’occasion de découvrir sa profusion d’amour dans les rues Parisiennes et d’observer l’évolution de son travail qui est loin d’être terminée.

1/ Qui es-tu ? 

C’est une question abyssale, tout au long de ma vie, je n’ai cessé de changer de métiers qui ont tous été des projets de vie à l’instant vécu impliquant presque systématiquement l’invention d’un nouveau patronyme. J’en suis au moins au 4e. Disons, qu’aujourd’hui, pour cette interview, je suis HeartCraft, artiste de coeur(s).

2/ Depuis quand tu interviens dans la rue et pourquoi ? 

J’interviens dans la rue depuis trois ans pour transmettre un message qui me tient à coeur, un coeur qui, justement est ma signature, un coeur invitant à la fraternité et la tolérance en écho aux mots de Nelson Mandela : « Les gens doivent apprendre à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, on peut leur enseigner aussi à aimer, car l’amour naît plus naturellement dans le coeur de l’homme que son contraire. »

3/ Quel a été l’élément déclencheur pour faire du street art ? 

Le discours prédominant d’intolérance, de stigmatisation et de rejet sous lequel nous avons été noyés lors des élections présidentielles Américaines et Françaises de 2016-2017. J’ai ressenti le besoin fort de faire entendre ma voix, d’investir d’une manière ou d’une autre l’espace public… pourquoi ne pas commencer par les murs.

4/ Quelle est ta principale source d’inspiration ? 

Je n’ai pas de source particulière, tout est source pour moi, tout fait source.

5/ Ton plus beau souvenir dans la rue ?

Chaque rencontre, chaque sourire échangé, chaque mot partagé dans la rue avec un passant lorsque je colle est mon plus beau souvenir. Ce n’est pas seulement un geste artistique, revendicatif ou « politique », au sens de ce qui est relatif à l’organisation de la cité, que l’on partage dans la rue, c’est avant tout de l’humain.

6/ Quel est ton/tes street artiste(s) préféré(s) ?

Je n’ai pas de street artistes préférés, si j’osais, je dirais que j’aime toutes les expressions de l’art de rue, des tags et graffitis aux collages et fresques murales, du tout petit au très grand, de l’artistique, humoristique au politique encore. S’il fallait poser des noms sur mes derniers chocs artistiques, je dirais Alberto Ruce et Sébastien Bouchard.

7/ Pour mieux te connaître, deux choses que tu adores et deux que tu détestes ?

Je déteste l’arrogance et la mauvaise foi. J’adore Kate Bush et la bienveillance.

8/ Un prochain rendez-vous post-Covid à nous communiquer ?

Mon rendez-vous post-Covid est à l’image des mots de l’autrice Annie Ernaux adressés à notre président dans Lettres d’intérieur : « Nous sommes nombreux à ne plus vouloir d’un monde dont l’épidémie révèle les inégalités criantes, nombreux à vouloir au contraire un monde où les besoins essentiels, se nourrir sainement, se soigner, se loger, s’éduquer se cultiver, soient garantis à tous, un monde dont les solidarité actuelles montrent, justement, la possibilité (…) Nous ne nous laisserons plus voler notre vie, nous n’avons qu’elle , et rien ne vaut la vie. » C’est ce rendez-vous de la vie que je nous donne.

J’en profite pour vous inviter à découvrir la belle initiative du @projet.saato sur Instagram qui propose chaque jour de très belles oeuvres originales de street artistes en vente au profit de l’AP-HP. 

Merci à HeartCraft pour cette entrevue, toujours autant de plaisir à échanger avec toi ❤

Belle semaine de confinement et #RestezChezVous ! A la fin de la semaine, retrouvez l’interview de Joachim Romain

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.