Un oeil ouvert sur Lilyluciole

Un voyage à Montréal m’amène à rencontrer Lilyluciole avec qui j’avais eu l’occasion d’interagir derrière nos écrans respectifs.

Le virtuel à parfois ses limites, et ça reste tout de même beaucoup plus simple de se rencontrer, surtout pour une session collage.

Je vous laisse découvrir son portrait et une surprise vous attend à la fin de notre entrevue.

1/ Qui es-tu ?  On peut me définir comme une poétesse, une artiste, une street artiste ouverte sur le monde et qui aime raconter des histoires à travers ses créations. J’ai vécu durant toute ma jeunesse au Gabon, pour ensuite venir en France. J’ai décidé de poser mes valises au Québec e j’y vis depuis quelques années. J’ai eu l’occasion de voyager dans plusieurs pays car je suis une voyageuse dans l’âme.

2/ Depuis quand tu interviens dans la rue et pourquoi ?  J’ai commencé en 2011, j’aime beaucoup travailler dans la rue, ça reste un moyen d’être plus près des gens et de m’adresser à eux sans intermédiaire. Il y a une vraie interaction, un vrai Face to Face dans le quotidien des gens!

3/ Quel a été l’élément déclencheur pour faire du street art ?  À l’époque, je traversais une dure période et quelques difficultés de santé. Lorsque j’ai découvert le travail d’Artof Popof et de Da Cruz dans mon quartier de prédilection qui est le 19e, ça m’a apporté comme une lumière. Je me suis rapprochée de ces artistes et ils m’ont donné envie d’emprunter mon propre chemin, j’ai fait des études d’art visuels, donc j’avais déjà une certaine sensibilité. Depuis plusieurs années, j’avais déjà pas mal d’interrogations sur l’art, par quel moyen je pourrais m’exprimer, quel était son sens .… Et là, c’est devenu une évidence et c’est comme ça que j’ai commencé à coller mes portraits de femmes.

4/ Quelle est ta principale source d’inspiration ?  Je dirai que c’est la vie en général et mon chemin de vie personnel depuis que je suis sur cette planète qui sont mes principales sources d’inspiration. C’est là que je puise pour créer, imaginer et raconter mes histoires. Mes voyages, mes balades et mes rencontres me permettant de développer et d’entretenir ma création mais aussi de réfléchir et de me questionner.

5/ Ton plus beau souvenir dans la rue ? En 2012, à Montréal. La ville était sous la neige, il faisait froid mais il y avait un côté apaisant et féerique que procure ce paysage. Le soir, j’étais à Berri-Uqam, il n’y avait personne dans les rues, j’avais le sentiment d’être seule avec mes collages, de la musique dans mes oreilles, complètement déconnectée de tout… C’est la sensation de totale liberté qui prime à ce moment-là. J’imaginais la tête des promeneurs le lendemain lorsqu’ils allaient découvrir mes œuvres et ça m’amusait.

6/ Quel est ton/tes street artiste(s) préféré(s) ?  J’aime beaucoup le travail de Ludo, son style est très original et lui appartient. J’apprécie aussi le travail de Swoon pour la lumière de ses personnages, Liliwenn pour son univers artistique mélancolique, Philippe Hérard avec son approche très humaine. Bien au-delà de la technique ce qui m’intéresse avant tout c’est l’authenticité, la vérité de l’artiste. J’aime quand une œuvre me dérange qu’elle me questionne, voir, qu’elle me mette mal à l’aise car elle vient chercher ma part d’ombre plutôt qu’elle me séduise. C’est quelque chose que je recherche dans l’art en général.

7/ Pour mieux te connaître, deux choses que tu adores et deux que tu détestes ? 

Deux choses, ça va être difficile, j’aime particulièrement me connecter avec la nature. J’aime profiter de la richesse de la rareté et de ces cadeaux que nous offre ce monde. Apprécier le moment présent. Et bien entendu, l’importance de ma famille.

Je déteste l’égoïsme. Ce qui me déçoit c’est le consumérisme et le gaspillage que nous entretenons et la part d’ombre de notre société qui vit beaucoup à travers le virtuel.

8/ Tu m’avais précisé que tu avais écrit un ebook, est-ce que tu peux nous en dire un peu plus ?  J’ai effectivement publié un recueil comprenant des textes et des photos en abordant des thèmes qui sont importants à mes yeux. Cela explique ma démarche artistique.

Mais le plus simple est de le télécharger ici, il est à la disposition de tous !

 

lilyluciole 2

Pour suivre Lilyluciole :

Facebook

Instagram

Son site

Belle journée !

Un commentaire Ajoutez le vôtre

  1. quandlm dit :

    A reblogué ceci sur QuandLM.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s