Un oeil ouvert sur Dilian…

En plus du soleil qui était de retour hier, j’ai eu le plaisir de suivre Dilian dans la pause de ses dessins toujours aussi poétiques et ses petits mots fort sympathiques…

C’était notre première rencontre, et elle s’est prêtée au jeu en répondant à mes questions. Vous allez tout savoir (enfin presque) sur Dilian…

Elle a commencé à dessiner il y a moins de 3 ans. Un jour, elle a créé ce petit personnage (une bonne identité graphique, car on la reconnaît de suite). Ce personnage, était pour elle, une évidence ! A la base, un loisir et l’envie de partager, de s’ouvrir aux autres sont arrivés très rapidement.

Au fur et à mesure, cette envie de partager prenait de plus en plus d’importance.

Un jour d’octobre (2011) toute jeune Parisienne, elle a eu l’idée d’imprimer ses dessins sur papier photo et de les coller dans la rue.

Tout ça avec une idée bien précise, les offrir aux badauds qui se perdent dans nos rue parisiennes. C’est pour cela, que vous verrez toujours « Take Away » à côté des pavés de dessins de Dilian.

Dilian, aime susciter la curiosité des passants, et elle apprécie ceux qui osent se servir.

Vous voulez lui faire plaisir ? Prenez en un !

Bon, ok, elle dessine, mais, de quoi s’inspire-t’elle ?

Les Hommes, le Monde, l’Humanité. Tout ce qu’il y a de beau et de moins beau.

Elle m’a raconté une anecdote, lors d’une pause, une personne âgée l’interpelle :

Contexte : Dilian posait ses dessins sur le mur de cette personne.

– Que faites-vous mademoiselle ? J’aime pas les tagueurs !

– Je partage monsieur

Le lendemain, Dilian repasse et constate avec joie que le Monsieur avait laissé son dessin sur son mur.

Elle était ravie !

Dilian est très curieuse, elle aime l’art avec un grand « A », ses musées préférés sont Palais de Tokyo, Beaubourg, la MEP, le jeu de paume…

Quand je lui ai demandé si elle avait un street artiste préféré, elle m’a dit qu’elle ne connaissait pas les noms des street artistes qu’elle pouvait découvrir dans la rue. En revanche, elle aime particulièrement les œuvres de Jef Aerosol qui pour certaines la touchent et la poésie de Seth.

Dilian est une curieuse, toujours l’envie de découvrir de nouvelles choses et elle aime particulièrement les plaisirs simples comme « une noix de coco fraîche assise sur un bord d’un trottoir à Cochin, une bière tiède ( 😉 les fesses sur un mini tabouret à Bangkok, un thé noir sur le bord de la mer morte…ou un expresso sur une terrasse Parisienne  »

En revanche, elle déteste l’ennui et le vide, avec la pêche qu’elle a je ne suis pas étonnée.

Nous devrions la retrouver à la rentrée lors d’un évènement Parisien, mais c’est au stade « projet » donc elle reste discrète et reviendra vers nous en temps et en heure.

Dans tous les cas, merci à Dilian pour sa disponibilité et sa gentillesse.

Si vous souhaitez la suivre de plus près, voici sa page Facebook

Pour terminer, voici les photos de cette escapade dans les alentours de Beaubourg…

9 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Pépito dit :

    Excellent !! 😀

    1. Merci 🙂 bonne soirée

  2. loqmanvues dit :

    Les ville appartiennent aux poètes.

    1. Aussi 😀 mais s’il y avait un peu plus de poésie, la vie sera plus tranquille 😉 Bonne journée

  3. David. dit :

    je suis fan!!!!

    1. Nous sommes au moins deux 😉 Bonne journée

  4. Dominike dit :

    Une belle démarche. J’aime beaucoup ses cartes colorées et poétiques.

    1. Oui, la démarche est chouette, partager devient rare, et avoir quelques notes de couleurs dans notre grisaille Parisienne, ça fait du bien 🙂 Bonne journée

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s