Un oeil ouvert sur Ceet

Deux ans après avoir découvert les chicanos de Ceet sur le M.U.R Oberkampf, j’ai le plaisir de le revoir lors de mon escapade Hongkongaise.

Ceet

Il se rend disponible malgré son emploi du temps de ministre. Dans le genre hyperactif entier, on ne fait pas mieux ! Une multitude de projets se profilent et comme beaucoup de choses, Fouad s’investit à fond.

On dérogera du concept apéro-collage habituel mais on passera tout de même un agréable moment.

Sans plus attendre, je vous laisse le découvrir…

1/ Qui es-tu ? Fouad, Ceet en tant qu’artiste que l’on prononce « city ». Je suis très sportif, pas d’alcool, pas de drogue. Je suis né à Oran en Algérie, mais d’origine de Nador au Maroc. Je suis également DJ.

2/ Depuis quand tu interviens dans la rue et pourquoi ?  Dans les année 1987-88, avec des potes, on a commencé à intervenir derrière le collège, c’était un jeu. Un peu plus tard, à Toulouse, on a formé un crew « Truskool », nous nous sommes éclatés. Du graffiti pure, les choses ont évoluées et on a eu des sponsors comme Adidas entre autres. On voyageait au moins une fois par mois, une très belle période malgré la « guerre des toy » par rapport à d’autres graffeurs.

Pour information, un livre qui retrace leur histoire est actuellement en librairie.

3/ Quel a été l’élément déclencheur pour faire du street art ? On a évolué dans le mouvement du hip hop et surtout scotché tous les dimanches à 14h devant l’émission de Sidney. Cette culture et la découverte de New York ont été des éléments importants.

4/ Quelle est ta principale source d’inspiration ? Ca va passer par beaucoup de choses, mes potes, des rencontres, des couleurs, mais aussi la musique. A vrai dire.. tout en général.

5/ Ton plus beau souvenir dans la rue ?  Il y en a plusieurs, mon premier voyage à New-York. De grandes fresques sur des immeubles ou encore ma période avec Truskool.

6/ Quel est ton/tes street artiste(s) préféré(s) ? El Decertor, ECB, Mist entre autres…

7/ Pour mieux te connaître, deux choses que tu adores et deux que tu détestes ? J’adore peindre durant 15 jours non stop et ensuite me mettre sur off durant 24h. J’aime particulièrement voyager, c’est limite une addiction.

Je déteste les gens négatifs, et ceux qui sont en retard.

8/ Un prochain rendez-vous à nous communiquer ? J’expose à New-York le 10 décembre. Un livre qui sort en mars 2017, une expo solo toujours en mars à Shenzhen, Et XXL au jardin rouge à Marrakech, également en 2017.

Si vous souhaitez suivre tous les projets de Ceet, suivez le sur les réseaux sociaux :

Facebook

Instagram

Google +

Merci Fouad pour ta disponibilité et ta gentillesse, c’était une très chouette soirée.

© Ceet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s