Un oeil ouvert sur Lapin Thur

Après une visite aux frigos je découvre une oeuvre de Lapin Thur qui suscite ma curiosité car pour être honnête, je ne connaissais pas.

Je découvre un artiste très accessible et très sympa qui accepte avec plaisir une entrevue pour que je puisse vous le présenter.

Il m’accueille très gentiment dans son atelier « Le Terrier » qu’il partage avec Théo Goldo et Olivia De Bona 

Qui es-tu ?

Matthieu Dagorn de mon vrai nom mais connu sous mon pseudo Lapin Thur.

Je suis grand, roux, je fais de la peinture tous les jours et surtout ce qu’il me plait.

Breton d’origine et né à Paris

Pourquoi Lapin Thur ?

J’ai fait l’école des beaux arts à Quimper, nous avions l’habitude de travailler dans un atelier et y boire l’apéro en fin de journée  pour trouver le courage de continuer de bosser avec mes trois meilleures potes.

Ma petite « Mo » (Morgane) m’appelait souvent Lapin.

Durant cette période, j’ai aussi rencontré SRAM qui faisait du graff, du coup, je suis allé dans la rue avec lui et j’ai commencé à poser des carottes. Le surnom de lapin est forcément resté.

Le « thur » est venu en arrivant sur Paris pour me différencier des autres lapins et pour les outils de communication comme le site internet et les réseaux sociaux.

Depuis quand tu interviens dans la rue et pourquoi ?

J’ai eu l’occasion d’intervenir dans la rue lorsque j’étudiais les beaux arts et également près de la petite ceinture, Rue Denoyez, la fourche à mon retour à Paris.

Sergio Lagatta m’avait proposé une collaboration, nous intervenions tous les deux dans la rue. Une fois, des personnes nous ont demandé « Mais vous faites quoi ? »

Une réponse spontanée : « On fait les 2D ». Traduction : les deux débiles.

Grâce au 9eme concept dont je fais partie depuis 2009, je suis aussi intervenu avec Théo Lopez, Alexandre D’Alessio, Clément Laurentin et Romain Froquet à Paris mais également dans des friches entre Nantes et Angers.

La rue, c’est avant tout, être avec mes potes et prendre du plaisir !

Quelle est ta principale source d’inspiration ?

Mon entourage, les gars du 9eme concept, une rencontre avec une éleveuse de serpent qui m’a permit de travailler sur le mouvement, les courbes…

En gros, je m’inspire, j’adapte et je termine par mixer tout ça dans ma tête.

Ton plus beau souvenir dans la rue ?

Lors d’une session avec 8 potes au parking de la providence à Quimper, l’un des intervenants avec fait un graff sur le bitume (qui était tout beau tout frais).

L’une des fics demande (assez arrogante) qui a fait ça, nous répondons que l’on intervenait sur les murs et non au sol. Je rentrais de Berlin, et je n’ai pas pu m’empêcher de la regarder et de lui préciser qu’elle était beaucoup moins charismatique que les fliquettes Allemandes (je vous laisse imaginer la gestuelle montrant une poitrine proéminente).

Quel est ton/tes street artiste(s) préféré(s) ? 

Inti me vient à l’esprit, après je suis très attiré par les typographies, des tatouages, les statues ethniques…

Pour mieux te connaître, 2 choses que tu adores et 2 que tu détestes :

J’aime la peinture et la mer et je déteste l’inégalité et l’hypocrisie.

Un prochain RDV à nous communiquer ?

Exposition Métamorphose du 13 mars au 5 avril 2014 à la Flaq (Paris). – avec Le 9eme Concept
Vernissage le jeudi 13 mars de 19h à 22h.
Installations in situ / dessins / sculptures / vidéos / photos
Avec Romain Froquet Artist, Lapin Thur, Alexandre D’Alessio, Théo Lopez, Jules Hidrot, Clément Laurentin

© photo Lapin Thur

3 commentaires Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s