La plus grande fresque d’Europe : 25.000 m² par Ella&Pitr

La plus grande fresque d’Europe est à Paris

Paris abrite désormais la plus grande fresque d’Europe ! C’est le toit du Pavillon 3 de Paris Expo Porte de Versailles (Viparis) qui a servi de support à ce qui restera assurément comme une pièce maîtresse de l’art urbain contemporain. Par un effet scénographique étonnant, ce triptyque est parcouru par le Boulevard Périphérique et ses 2×3 voies à cet endroit, situé entre les échangeurs de la Porte de Versailles et de la Porte de la Plaine. Elle s’étend sur une surface de 2,5 hectares (soit 4 terrains de football), opportunité rarissime dans Paris (visible par le toit terrasse du pavillon 7) .

Objectif Aéro / Ludovic Delage ©

Les artistes auteurs de cette performance artistique hors normes n’en sont pas à leur coup d’essai. Il s’agit d’Ella & Pitr, couple connu entre autres pour leurs fresques monumentales, sur des toits, des champs, des façades, et même un barrage dans la vallée du Giers. Cette peinture est le fruit d’un véritable défi physique. En effet, Ella&Pitr ont passé une dizaine de jours en extérieur à élaborer leur fresque sans relâche, assistés d’une équipe et d’un drone pour se repérer. Cette opération est le fruit de l’opportunité offerte par Viparis d’intervenir sur l’un de ces sites les plus emblématiques et du savoir-faire si particulier des artistes, habitués à ces chantiers pharaoniques. En effet, Viparis a lancé en 2015 un vaste programme de modernisation de Paris Expo Porte de Versailles qui doit s’achever en 2024. L’ambition est de hisser le Parc aux plus hauts standards internationaux, mais aussi d’en faire un véritable lieu de vie. Le pavillon 3 du Parc sera détruit fin 2022 et reconstruit pour donner naissance à un tout nouveau bâtiment. L’œuvre d’Ella&Pitr sera donc aussi exceptionnelle qu’éphémère.

L’artiste Pitr peint au pulvérisateur Photo : Jean-Pierre. Sageot

Pourquoi une vieille dame ?

Ella & Pitr ont représenté l’un de leurs personnages fétiches, une dame âgée, posée dans cet environnement si particulier. Le rapport au contexte parisien, à l’architecture, au périphérique, propose une mise en valeur mutuelle des plus saisissante, entre ce personnage singulier et ce lieu très intense. Les artistes ne donnent pas d’interprétation particulière sur leurs scènes, offrant au spectateur une lecture libre. Les personnages, accessoires instaurent une poésie burlesque, absurde et très humaine, qui rappelle inévitablement à chacun des tranches de vies ou des personnages proches. Cette vieille dame semble observer avec recul la ville environnante. La paix qu’elle transmet tranche avec l’effervescence de la cité. Un sac de courses plane derrière elle, de façon inopinée. C’est une singulière confusion des sentiments qui touche le spectateur, mêlant le vertige lié aux dimensions de l’œuvre à la tendresse que nous inspire ce personnage presque intime à tous.

Qui est derrière ce projet mise à part Viparis ?

Art en ville est un acteur parmi les plus actifs en France dans la conception de projets d’art urbain, accompagnant régulièrement mairies, propriétaires, et gestionnaires de bâtiments pour des projets de fresques et mobilisant l’art comme outil de renouvellement et de stimulation des paysages urbains. Ce collectif créé en 2013 sous forme d’association a pu travailler avec une centaine d’artistes d’une vingtaine de nationalités différentes. Le plus grand soin est apporté à l’intégration des projets dans leur environnement, qu’il soit social, architectural, urbain ou paysager, afin d’aboutir à des œuvres adoptées par leur public et les commanditaires. Fondateur et directeur artistique d’Art en Ville, Olivier Landes a eu l’idée originale du projet, dont il a été le concepteur. Il a piloté ces dernières années plusieurs projets de référence dans le milieu de l’art urbain français, comme le festival In Situ à Aubervilliers en 2014 ou la triennale d’art en espace public de la Ville de Rouen. Il a mené à bien de nombreuses fresques dans Paris ces dernières années, notamment dans le 14è arrondissement et aux Batignolles. Lors d’un travail de repérage des surfaces à potentiel scénographique du parc des expositions, Olivier Landes a proposé à Viparis d’intervenir sur ce toit, lançant de façon marquante un programme d’actions artistiques. Pour lui, la participation d’Ella & Pitr sur ce site était évidente, tant le duo se détache par son travail emblématique au sol, incontournable sur la scène urbaine contemporaine.

Belle journée !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.